Les charpentes : protection indispensable de la maison

Protégeant la maison des agressions climatiques et des infiltrations d’eau, la charpente fait partie intégrante du bâti. Traditionnellement réalisée en bois massif, la charpente s’est diversifiée pour mieux répondre aux différents besoins de l’habitation individuelle, du bâtiment collectif, du bâtiment industriel…

Les principaux types de charpentes

  • Les charpentes traditionnelles

La charpente traditionnelle associe robustesse et architecture soignée. Lors de l’aménagement des combles, la tendance est de la laisser apparente de par son bel esthétisme. Grâce à elle, l’espace est mieux dégagé pour faciliter l’agencement de la pièce. Toutefois, l’isolation sous le toit devient assez compliquée lorsque l’aménagement des combles est effectué à l’avance.

  • Les charpentes industrielles

Conçues en bois, elles sont assemblées avec des connecteurs en métal. Elles sont conçues pour répondre à tous les besoins des propriétaires, car elles sont vendues dans des dimensions standards afin de s’adapter à la majorité des constructions. Ce type de charpente est choisi dans le cas où l’aménagement des combles est impossible. Contrairement à la charpente traditionnelle, la charpente industrielle permet une isolation facile sous le toit.

  • Les charpentes toit plat

La charpente toit plat est très populaire dans les zones urbaines. Pour réussir son installation, la pente du toit ne doit pas dépasser 15°. Les charpentes toit plat sont souvent fabriquées en béton avec des techniques spécifiques afin d’assurer l’étanchéité et l’évacuation des eaux de pluie. Elles sont très pratiques et confortables pour un aménagement en extérieur. Couvertes de végétaux, elles peuvent devenir un magnifique jardin en hauteur. Il est même possible d’y installer une aire de jeu, un barbecue…

  • Les charpentes sur-mesure

Elles sont très intéressantes, car elles permettent des créations originales. Elles sont privilégiées dans les bâtiments en pierres ou historiques. Elles peuvent aussi être posées pour les nouvelles constructions.

Conçues en atelier par un artisan charpentier, elles sont de formes et de dimensions standards. Comparées aux autres charpentes, leur avantage principal se trouve au niveau de leur prix. Il est tout de même conseillé de comparer les tarifs de fabricants.

Les différents matériaux de charpente

Le bois, comme le sapin, l’orme, le pin, le chêne, le peuplier, reste le plus prisé pour la fabrication de charpentes. Actuellement, il y a des charpentes métalliques qui sont faciles à entretenir, avec une longévité considérable. Ayant peu d’esthétisme, elles sont destinées à ne pas être trop visibles. Les charpentes en bois sont surtout consacrées à l’habitat et aux constructions de bureaux, tandis que les charpentes en métal sont très présentes dans les bâtiments industriels et agricoles. Quant à la charpente en béton, elle est destinée à une utilisation spécifique qui est la construction de toit plat. L’intérêt du béton est qu’il est abordable et est doté d’une grande résistance aux agressions climatiques. C’est aussi un bon isolant.

Étapes de la pose d’une charpente

  • Pose de la charpente

  • Tout le monde n’a pas le savoir-faire pour poser une charpente lors de la rénovation de sa maison. Mais, si vous êtes un bon bricoleur, vous y arriverez. Faites appel à un artisan professionnel chez la société les Constructions Gariepy Lebrun. Son équipe est dotée d’une parfaite maîtrise des travaux de pose de charpente.

  • L’étape importante

Avant de vous lancer à la pose, étudiez bien la charpente et les bois sur lesquels elle va être installée. Une fois posée, assurez-vous de sa fiabilité, de sa stabilité et sa résistance.

Après, passez à son tallage et sa préparation à terre pour la modeler suivant la forme que vous souhaitez.

  • Finalisation après montage

Une fois que la charpente est montée, vérifiez bien la fermeté des accolages. Lorsque vous trouvez que tout est bon, vous pouvez placer les fermes. Il est important que ces dernières soient parallèles entre elles. Puis, posez la panne faîtière pour vous assurer que les fermes sont bien droites. N’oubliez pas aussi de placer les pannes sablières sur les murs et les pannes ventrières.