Quelques points à considérer pour bien choisir son plafond tendu

L’intérieur d’une maison est beau à voir grâce à l’esthétique du plafond. Lorsque vous rentrez dans une pièce, c’est ce que vous regardez en premier. Si votre plafond présente des défauts importants, comme des fissures ou des traces d’humidité, il est temps de le rénover en choisissant la solution facile et rapide : utiliser un plafond tendu.


Quels sont les différents types de plafonds tendus ?

On distingue 5 sortes de plafonds tendus selon vos besoins. Il y a :

  • Le plafond tendu en polyester ou plafond tendu à froid : Il y a une possibilité de portée allant de 5 m de largeur.
  • Le plafond tendu en PVC ou plafond tendu à chaud : la toile en PVC est solide et est disponible en différentes teintes et finitions. Elle peut aussi être démontée et remontée selon vos envies. Par ailleurs, elle peut être fournie en une seule pièce de 5 m de largeur.
  • Le plafond tendu acoustique : la toile utilisée offre une isolation acoustique, mais isole aussi thermiquement. De plus, elle résiste aux incendies.
  • Le plafond imprimé : il a l’avantage d’être personnalisé, c’est-à-dire qu’il est possible d’y mettre un motif ou de choisir la couleur qui vous convient.
  • Le plafond lumineux : il permet d’éclairer une pièce à travers la membrane translucide utilisée. Cela aide à ce que vos yeux ne se fatiguent pas facilement. Il est recommandé pour des pièces à usage de bureau.

Quels sont les avantages et inconvénients d’un plafond tendu ?

Ce genre de plafond présente des avantages et des inconvénients.

Il est fait pour s’adapter aux dimensions de votre pièce. Il ne présente aucune fissure, ni dégradation dans le temps. Il est également facile à entretenir et est esthétique. A part cela, il se met en place rapidement, vous pouvez la monter et la démonter aussi facilement. Il offre toutes sortes de finitions. De plus, c’est un isolant thermique et phonique. Le plafond tendu est solide. Il résiste parfaitement au feu et la toile utilisée est anti-allergène, fabriquée pour résister aux bactéries et aux moisissures.

Le seul inconvénient, c’est que la plupart des tissus utilisés pour le plafond tendu sont en plastique. Ils sont donc difficiles à recycler.

Comment procéder à la mise en place d’un plafond tendu ?

Il est très difficile de poser un plafond tendu soi-même. Il faut suivre des étapes avant d’arriver à un résultat. Il y a l’installation et la fixation des profilés, la pose à chaud ou à froid selon le choix du tissu, puis il faut tendre le plafond jusqu’à avoir un plafond lisse. Pour arriver à un parfait rendu, il est donc conseillé de faire appel à des professionnels tels que l’entreprise SERVISLAND.

Quel budget faut-il prévoir pour envisager de mettre un plafond tendu ?

Il est difficile d’en avoir le prix en m2. Il faut savoir que 5 facteurs sont considérés pour sa mise en place :

  • La surface et le périmètre de la pièce
  • Le nombre d’angles présents
  • Les accessoires et éclairages : spots, lustres…
  • L’isolation : chaque type d’isolant a son propre prix

Voici quelques prix indicatifs des tissus utilisés pour les plafonds tendus.

En polyester : plus ou moins 70 à 85 €/m2

En PVC : plus ou moins 70 à 85 €/m2

Acoustique : plus ou moins 100 à 150 €/m2

En tissu translucide : plus ou moins 140 €/m2

En tissu imprimé : plus ou moins 90 à 100 €/m2

Bref, avoir un plafond tendu est pratique. Faîtes votre choix selon votre budget.