Planifier votre projet de rénovation de bâtiment

La rénovation de bâtiment doit suivre un ordre logique, comportant des étapes interdépendantes et indispensables, quel que soit le leitmotiv qui vous pousse à vous engager dans un tel projet.

Si vous recherchez un logement, choisir un bâtiment délabré, plutôt qu’une construction neuve, peut être à votre avantage, surtout en termes de budget.

Cependant, les projets de rénovation ne sont pas sans risques. C’est pourquoi il est recommandé de faire le point sur l’état structurel du bâtiment avant toute chose.

Les travaux devront être entrepris dans un ordre logique, ce qui vous évitera de devoir annuler le travail accompli pour faire face à des réparations de base.

Établissez un plan de rénovation dès le début afin d’estimer les coûts probables et le calendrier des travaux. Lorsque les fonds sont limités, cela permettra de prioriser les travaux importants sans compromettre le résultat final ou gaspiller de l’argent.

  1. Évaluer l’état du bâtiment

La première étape de tout projet de rénovation consiste à effectuer une évaluation détaillée de l’état actuel de la propriété. En tant qu’acheteur, vous devez faire appel à un arpenteur agréé pour établir un rapport de construction, qui identifiera toutes les réparations essentielles et nécessaires. Il peut même demander une enquête plus poussée sur tout autre élément soupçonnant une infestation, un problème d’humidité, un affaissement, etc.

  1. Stoppez les problèmes de pourriture manifestes

Un bâtiment laissé vide pendant un long moment commencera à se détériorer de l’intérieur à cause de la pourriture due à l’humidité. Pour vous débarrasser des encombrants nuisibles et sécuriser la construction, il faut boucher toutes les ouvertures (fenêtres, portes, toits…) avec des matériaux imperméables.

  1. Identifiez les éventuelles aides, subventions et concessions fiscales dont vous pouvez bénéficiez

Bien qu’elles soient rares, il se peut que vous soyez admissible à un privilège accordé par l’administration locale grâce à votre projet de rénovation. Étudiez les aspects des travaux que vous allez entreprendre afin d’en déduire si votre cas est solvable ou non. Une aide de toute forme (pécuniaire, facilitatrice…) vous sera d’une grande utilité.

  1. Priorisez les travaux qui ne nécessitent pas d’autorisation administrative

Si vous désirez commencer votre projet le plus tôt possible, prenez en compte les travaux qui ne requièrent pas d’autorisations spéciales et réalisez-les en premier. Cela vous permettra de gagner un temps précieux en attendant les réponses des autorités concernant les autres travaux.

  1. Recyclez les matériaux après démolition

Tout ce qui peut être récupéré et réutilisé doit être retiré des déchets et stocké dans un endroit sûr. Vous gagnerez plus en recyclant certains matériaux plutôt que de tout jeter et d’investir dans des nouveaux matériaux coûteux.

  1. Résolvez et prévenez les problématiques d’humidité

L’humidité est la pire ennemie des fondations. Or, si vous emménagez dans un vieux bâtiment, veillez à diagnostiquer l’humidité contenue dans les murs et le sol. Une fois que vous ayez une idée précise sur l’ampleur du problème, vous pouvez commencer à chercher des solutions afin d’y remédier et remettre vos fondations à sec.

Découvrez nos conseils pour résoudre les problèmes d’humidité dans le sous-sol!

  1. Entamez les travaux structurels

Tous les travaux de construction peuvent maintenant avoir lieu, car le bâtiment existant est stable, sécurisé et apte à recevoir des ouvriers. Veillez à vérifier la conformité de votre cahier de charges par rapport aux règles de construction et de rénovation.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *