Comment réaliser l’étanchéité de votre toit-terrasse ?

Vous avez l’intention de construire une maison à toiture plate ? Ou bien la maison que vous avez achetée a un toit-terrasse qui nécessite une rénovation ? Voici quelques conseils pour réaliser l’étanchéité de votre toiture.

Les éléments à prendre en compte

Certains éléments du bâtiment sont à considérer avant d’entreprendre les travaux.

Vérifiez d’abord la solidité de l’élément porteur. Étant donné qu’il est appelé à supporter un poids considérable correspondant aux matériaux d’isolation et d’étanchéité, il doit être rigide, stable et solide.

Les canalisations pour évacuer les eaux de pluie doivent être en bon état. Vérifiez également la pente pour éliminer le risque de stagnation de l’eau qui réduit la durée de l’étanchéité de votre terrasse.

Préparez à l’avance un bon support. Vous pouvez envisager d’utiliser directement l’élément porteur comme vous pouvez opter pour l’usage d’un isolant thermique.

L’installation d’un système pare-vapeur n’est pas de trop, surtout si la pièce en dessous est destinée à être souvent humide.

Vous pouvez également végétaliser votre toiture plate pour en assurer l’isolation et l’étanchéité en même temps.

Un autre élément à prévoir est la protection de votre étanchéité, dernière étape des travaux. Il dépend de l’usage destiné à votre terrasse. Celle-ci peut être un espace de vie, une terrasse d’agrément ou bien encore servir à poser des panneaux photovoltaïques.

Tous ces facteurs déterminent le type d’étanchéité à mettre en place. Vous avez le choix entre le bitume, la membrane EPDM, le PVC ou le système d’étanchéité liquide.

Les matériaux d’étanchéité

Le principal critère de choix des matériaux d’étanchéité est la future utilisation de la terrasse : soit une simple toiture, soit un espace de vie permettant la circulation.

Certains matériaux sont plus indiqués que d’autres en présence de structures telles que les cheminées, les bouches de ventilation, les gouttières sur le toit.

Moins l’élément porteur est solide, plus le matériau doit être léger.

Le bitume

Le bitume est à appliquer en couche unique ou en bicouche sur les terrasses non accessibles en béton ou en carrelage. Il se présente en rouleaux, à fixer au chalumeau, ou en liquide que l’on étale au rouleau ou au pinceau. Facile à poser, le bitume est résistant mais peu écologique et lourd.

La membrane EPDM

C’est du caoutchouc synthétique (Ethylène-Propylène-Diène Monomère) vendu en rouleaux que l’on fixe à l’aide d’une colle spécifique. Il faut placer une membrane géotextile en dessous.La membrane EPDM est aussi facile à mettre en place, écologique car la matière est recyclable. Elle s’adapte aux mouvements du support et aux variations de température et supporte bien les UV. Toutefois, il faut faire attention sur les supports abrasifs car elle est sensible aux coupures.

Le PVC

La membrane de Polychlorure de Vinyle, également synthétique, est souple, légère et durable. La pose est cependant facile, sans nécessiter de sous couche. Le PVC ne coûte pas cher bien qu’il résiste aux UV et aux changements de température autant que l’EPDM.

Le système d’étanchéité liquide

C’est un mélange de résine et d’élastomère à appliquer au rouleau ou à pulvériser. L’application doit être exécutée sur une couche d’accroche. Ce système s’adapte aux formes complexes. Le produit ne se détériore pas, même en cas d’apparition de fissures du support. La pose nécessite une attention particulière et doit être de préférence faite par des professionnels.

Quel que soit votre choix, confiez vos travaux à des professionnels de l’étanchéité et de l’isolation. L’étude préalable des éléments porteurs, le choix du matériau adéquat et de la technique de pose adaptée ainsi que la réalisation de votre projet seront faits dans les règles de l’art.,