Tout sur l’insonorisation acoustique

Pour une isolation acoustique d’une maison, il faut appliquer le bon isolant. Cet article vous parle de l’insonorisation acoustique.

Insonorisation par injection de fibre de cellulose

L’injection de fibre de cellulose :

  • Est idéale pour les murs mitoyens, cages d’escalier, plafonds, planchers …
  • Est plus économique
  • Résiste au feu
  • A une capacité d’absorption sonore supérieure
  • Protège le bois de la flamme et alentit la propagation des incendies

Elle a pour rôle de :

  • Réduire les bruits aériens : en remplissant le plancher de fibre de cellulose, cela permet de limiter la transmission des bruits et améliore l’insonorisation de la maison.
  • Réduire des bruits de plomberie : la fibre de cellulose diminue considérablement la vibration des tuyaux et la transmission des bruits d’eau.
  • Réduire les bruits d’impacts : il y a une réduction de 5 à 10 décibels sur les bruits d’impacts grâce à la fibre de cellulose.

Pour cette méthode, contactez un professionnel tel que l’entreprise Isolation Roméo Boucher Inc qui vous propose un travail minutieux sur l’insonorisation acoustique par injection de fibre de cellulose.

Les techniques d’insonorisation acoustique

Il faut suivre les critères suivants :

  • Evitez l’effet tambour : c’est-à-dire qu’il faut éviter les espaces vides à l’intérieur des cavités d’une structure.
  • Choisissez un matériau d’isolation le plus lourd possible. Plus c’est lourd, plus le niveau d’isolation est important..
  • Respectez le principe de désolidarisation : il faut séparer les différents éléments de la structure à isoler pour limiter la propagation du son.

Les techniques suivantes représentent les meilleures méthodes d’une isolation acoustique.

Pour l’isolation des plafonds :

  • Isolation acoustique avec retrait du plafond :
    • Retirez le plafond et les fourrures de bois qui sont fixés aux solives
    • Insérez l’isolant entre les solives du plancher puis comblez la cavité
    • Fixez des profilés métalliques souples à chaque tranche de 24 pouces sous le plancher
    • Mettez 2 épaisseurs de planches de gypse de ½ pouce, vissées aux profilés avec chevauchement des joints de 12 pouces ou plus d’une couche
    • Appliquez un joint de scellant acoustique sur le périmètre de la jonction mur/plafond entre les couches de gypse afin d’avoir une étanchéité optimale
  • Isolation sans retrait du plafond :
    • Placez des colombages de métal standards de ½ pouces vissés à chaque tranche de 24 pouces aux fourrures de bois du plafond
    • Insérez des coussins de laine de fibre de verre rose de 2 ½ pouces entre les colombages
    • Fixez une couche de planches de gypse de ½ pouce aux colombages

Pour l’isolation du plancher : Choisissez un revêtement léger afin que le degré de conduction du bruit d’impact soit faible. Si vous utilisez un plancher flottant, mettez une membrane acoustique sous celui-ci. Si vous avez un plancher de bois franc, utilisez la technique de double encollage. C’est le fait de coller la membrane acoustique directement sur le plancher et recouvrir la surface d’une autre épaisseur de plancher.

Pour l’isolation des murs :

  • Vous pouvez utiliser la technique de double épaisseur de panneaux de gypse. Il faut poser la double épaisseur sur des barres résilientes et non sur les colombages.
  • Procédez à l’insonorisation grâce au remplissage des cavités
  • Posez des barres résilientes : elles permettent de limiter la répercussion des bruits de manière considérable

Prix de quelques isolants pour l’insonorisation

Les prix suivants sont à titre indicatif.

Pour une laine de verre, il faudra 30$ et 35$ pour couvrir un espace de 50 à 88 pieds carrés.

Pour les panneaux acoustiques et les panneaux de gypse, ce sera entre 15$ et 25$ pour une surface de 32 pieds carrés.

Pour l’injection de cellulose, ce sera de 1$ le pied carré d’une maison neuve et 2$ le pied carré d’une maison déjà existante.