L’évacuation de l’eau du toit

Le toit est la première protection de la maison contre les changements climatiques et les intempéries provenant de l’extérieur. En effet, sans lui, l’eau de pluie et les givres peuvent s’infiltrer et dégrader rapidement l’intérieur de la maison. Pour rendre le toit étanche et imperméable, vous pouvez opter pour la pose d’une membrane et d’un revêtement étanche. De plus, vous devez également songer aux solutions adaptées pour faciliter l’évacuation de l’eau. Nous vous faisons part de nos conseils, à travers cet article.

Les travaux de zinguerie

L’évacuation de l’eau de pluie du toit est réalisée par les travaux de zinguerie.

Elle est acheminée sur un collecteur métallique avant d’être évacuée vers un lieu de drainage. Le zinc est le matériau plus utilisé, car il est très résistant aux intempéries. Cependant, d’autres matériaux sont aussi utilisés comme le PVC, le cuivre, le plomb, et l’aluminium.

La zinguerie est divisée en deux : la pose d’un chéneau et l’installation d’une gouttière.


La pose d’un chéneau

Un chéneau est un conduit d’évacuation d’eaux pluviales qui est intégré directement dans le toit lors des travaux de gros œuvres. En effet, il est encaissé dans un pan du mur ou entre deux versants. Autrefois, il était fabriqué avec de la pierre, de la terre cuite ou du bois. Aujourd’hui, il est aussi construit avec du métal.
Sa dimension dépend surtout de la largeur du toit.
Pour que l’eau de pluie soit complètement évacuée, il doit être couplé avec un tuyau de descente de la gouttière ou une gargouille.

La pose d’une gouttière

Une gouttière est un dispositif qui collecte les eaux de pluie. Le plus souvent, elle est fixée sur une planche de rive qui est placée sur le bord du toit. Elle est composée d’une descente horizontale et d’une descente verticale.

Par rapport au chéneau, elle peut être posée une fois que le toit est complètement terminé. Sa dimension n’est cependant pas variable.

La pose d’une gouttière est assez complexe, car, si l’un des éléments n’est pas bien raccordé au toit, les risques d’infiltration de l’eau sont élevés.

Pour éviter cela, l’idéal est de confier la pose à un professionnel comme l’entreprise Livolsi et Fils. La société fabrique et pose des gouttières de toutes les formes à Fréjus depuis plus de 13 ans. Elle utilise du matériel spécifique et sait s’adapter aux contraintes architecturales de tous types de bâtiments. En les contactant, vous pourrez profiter d’un travail de qualité, et cela, à bon prix.

Nettoyage d’une gouttière et d’un chéneau

Au fil des temps, la gouttière et les chéneaux peuvent être obstrués par les éléments extérieurs comme les feuilles des arbres et les glaçons. Il est donc nécessaire de les entretenir régulièrement afin qu’ils puissent fonctionner correctement.

Pour cela, vous devez vous munir des matériels adaptés comme d’une échelle, d’un tuyau d’arrosage, d’un nettoyeur à haute pression, etc.

Nettoyage par un professionnel

Vous pouvez trouver de nombreuses sociétés pouvant se charger du nettoyage de votre gouttière sur internet et dans les annuaires. C’est une solution idéale pour ceux qui ont le vertige.

Nettoyage maison

Le nettoyage d’une gouttière commence toujours de bas en haut.

En utilisant un nettoyeur à haute pression, vous pourrez réaliser rapidement cette étape. Toutefois, vous devez veiller à nettoyer minutieusement les coudes.

Une fois cette étape terminée, rincer abondamment la descente de la gouttière avec de l’eau.

Le nettoyage d’un chéneau est pareil au nettoyage de la partie supérieure de la gouttière.

Commencez par enlever tout ce qui l’obstrue comme les petites branches, les feuilles et les glands. Vous pouvez aussi utiliser des pelles à gouttières. Rincez-le tout avec des jets d’eau.

Petite astuce

Si vous souhaitez empêcher que les feuilles n’obstruent votre gouttière et votre chéneau, demandez à un couvreur d’installer des crapaudines ou des stops feuilles.