Comment réussir l’isolation des combles ?

Mal isolé, le toit est la principale source des déperditions de chaleur. En effet, il représente 30 % des pertes de chaleur. Pour pallier à ce problème, il convient de bien isoler le toit, notamment les combles. Découvrez quelques astuces pour réussir votre projet d’isolation de combles.

Les règles à respecter

Choisir des isolants conformes aux normes

Pour une isolation efficace, il est recommandé de choisir un isolant répondant à certains critères de performance. Si vous souhaitez isoler les combles d’un bâtiment neuf, optez pour un isolant conforme à la norme RT2012. En revanche, vous devez utiliser un isolant avec une résistance de R=7m².K/W dans le cadre d’une rénovation. En choisissant ce type d’isolant, vous bénéficierez d’un crédit d’impôt.

Acheter des isolants de qualité

Il ne suffit pas de vérifier que l’isolant soit conforme aux normes. Il faut aussi regarder sa qualité. Pour ce faire, vous devez aller dans les magasins spécialisés et choisir un isolant fiable.

Sur le marché, l’isolant le plus prisé est la laine de verre. Celle-ci offre un bon rapport qualité-prix. Pour en savoir plus sur sa performance, vous pouvez toujours demander des conseils auprès du vendeur.

Sur-ventiler les combles perdus pour plus de confort en été

Durant la période estivale, la chaleur s’accumule sous les combles. La température sous la toiture peut atteindre les 70° C. Pour faire baisser la température, il est conseillé de ventiler ou de sur-ventiler les combles perdus. Installez donc un système de ventilation ou un VMC dans vos combles. Vous pouvez l’activer pendant la soirée pour bénéficier de plus de fraîcheur. N’hésitez pas à appeler un artisan chauffagiste pour effectuer les travaux.

Choisir des isolants qui n’occupent pas trop d’espace

L’isolation des combles peut diminuer l’espace habitable de votre maison. De ce fait, vous serez tenté de choisir un isolant de faible épaisseur. Sachez cependant qu’un isolant mince ne peut pas être efficace à lui seul. Il faudrait le compléter avec d’autres isolants. Ainsi, le mieux c’est de choisir un isolant de faible lambda et de R élevé. Celui-ci ne prend pas trop de place tout en restant efficace.

Par ailleurs, vous pouvez effectuer des travaux d’isolation par l’extérieur pour ne pas empiéter votre espace de vie.

Les étapes de l’isolation des combles

Pour des résultats efficaces, l’isolation des combles doit être effectuée par un professionnel. Voici les différentes étapes à suivre pour réaliser les travaux.

Pour commencer, vous devez fixer les suspentes sur les chevrons de la charpente. Veillez à ce qu’elles soient bien perpendiculaires aux chevrons.

Ensuite, vous devez poser une première ainsi qu’une seconde couche d’isolant. La première couche doit être placée entre les chevrons tandis que la seconde va être posée sur les suspentes. Veillez à bien les fixer pour éviter le décollement.

Après, vous devez placer la membrane d’étanchéité sur les suspentes. Utilisez un mastic pour une bonne fixation. Cette membrane va réduire l’humidité de la pièce.

Après la pose de la membrane d’étanchéité, effectuez la mise en place des fourrures horizontales. Pour ce faire, vous devez les clipser aux suspentes.

À la fin, vous devez poser les plaques de plâtre. Placez-les par-dessus la membrane d’étanchéité et vissez-les aux fourrures horizontales. Après la fixation des plaques de plâtre, il vous suffit d’enlever les excédents de membrane d’étanchéité avec un cutter. Pour la finition, appliquez de l’enduit pour joint sur les bords des plaques et laissez sécher.

À qui confier les travaux d’isolation des combles ?

Vous trouverez de nombreux artisans spécialisés dans l’isolation des combles. Cependant, il est conseillé de vous tourner vers un artisan professionnel et expérimenté. Celui-ci mènera à bien tous les travaux. Vous recherchez un spécialiste de l’isolation des combles à Alès et alentour ? Contactez PRO’JECT ISOLATION.