Comment construire un poulailler ?

Vous aimez prendre les choses en main et vous souhaitez construire votre propre poulailler ? Votre projet et faisable avec quelques études et des fournitures complètes. Découvrez nos quelques conseils pour bien construire un poulailler confortable.

Planification du poulailler

Décidez de la taille de votre poulailler. La taille idéale change radicalement, en fonction du type et du nombre de poules que vous avez. Voici quelques règles de base pour les plus courants :

–        Poulailler sans enclos extérieur : Il s’agit du type le plus élémentaire de poulailler, composé uniquement de la structure physique intérieure. Les poules seront confinées dans l’espace intérieur jusqu’à ce que quelqu’un les laisse sortir, laissez donc au moins 5 pieds carrés par poulet.

–        Poulailler en plein air : C’est un peu plus difficile à construire que le simple poulailler, mais cela laissera plus de place à vos poules, ainsi que la possibilité d’être à l’extérieur. Prévoyez de 2 à 3 pieds carrés par poulet pour le poulailler et au moins 4 pieds carrés par poulet pour la partie extérieure.

–        Poulailler d’hiver : il est utilisé pour garder les poulets à l’intérieur pendant les mois d’hiver.

Notez que les poules pondeuses auront également besoin d’une aire de nidification d’au moins 1 pied carré pour 4 poules, ainsi que d’une aire de repos de 6 à 10 pouces (15,2 à 25,4 cm) par poule. Les terrasses doivent être à au moins 0,6 m du sol (l’altitude gardera vos poulets au sec par temps humide).

Choisissez le bon emplacement pour le poulailler

Si possible, placez votre poulailler partiellement sous un grand arbre, ce qui offrira de l’ombre en été et empêchera vos poules de surchauffer. Vous pouvez également utiliser des lumières jaunes chaudes à l’intérieur du poulailler pour augmenter la production d’œufs (une lumière blanche ou bleue n’aura aucun effet). Plus vous ajoutez à l’intérieur du poulailler une cage, moins les poules auront d’espace. Par conséquent, il est important d’avoir une idée précise des objets que vous allez mettre à l’intérieur afin de pouvoir prendre en compte la perte d’espace dans vos plans de construction. Tenez compte des différentes zones dans le poulailler :

–        Zone de perchage. Souvent, un bâton épais ou un morceau de bois est suspendu entre les murs de la cage, et la perche surélevée offre un espace supplémentaire ainsi qu’un espace de couchage confortable pour vos poules.

–        Zone de nidification. Vous pouvez faire un nid en bourrant des boîtes ou des paniers de paille ou de sciure de bois. Sans suffisamment d’espace de nidification, vos poules vont pondre sur le sol, augmentant ainsi la probabilité de leur rupture. Gardez à l’esprit que la poule moyenne pondra un œuf tous les un à deux jours. La taille de votre zone de nidification doit refléter à la fois le nombre de poules et la fréquence à laquelle vous prévoyez collecter des œufs. En général, une zone de nidification pour 4 à 5 poules devrait suffire.

Pour plus de conseils à propos des poulaillers, consultez https://mon-poulailler.fr/.