Construction d’une maison : les travaux de second œuvre

Construire une maison est un projet délicat. Quel que soit le style, le matériau de construction…, sa réalisation doit être confiée à un professionnel compétent. Les travaux sont regroupés en deux parties bien distinctes, mais supplémentaires : le gros œuvre et le second œuvre. Comme le nom de notre site l’indique, nous consacrerons cet article sur les différents travaux de second œuvre.

*** Le gros œuvre constitue les aménagements naturels qui touche les éléments structurels de la maison. Il regroupe le terrassement, la fondation, l’assainissement, le soubassement, les murs d’élévation, la charpente, la toiture et les menuiseries intérieures. En quelques mots : le gros œuvre garantit la solidité et la stabilité du bâtiment. ***

Le second œuvre est le terme utilisé, dans le domaine de la construction de bâtiment, pour les travaux qui succèdent aux travaux de gros œuvre. Il correspond aux différents aménagements de la maison.

Les principaux travaux de second œuvre

Communément connu sous l’appellation de « travaux de finition », le second œuvre n’a pas d’impact direct sur la solidité d’une maison. La finalité de ces travaux est de rendre votre bâtisse habitable, avec tout le confort qu’il doit procurer.

– L’isolation thermique et phonique

C’est une étape essentielle du second œuvre, car le confort de l’habitat en dépend intégralement. Il consiste à protéger matériellement votre maison, de certains inconforts liés à des déperditions thermiques et aux nuisances sonores. Les travaux concernent, d’une manière générale, la toiture, les murs (intérieurs et extérieurs) et les sols.

– Le revêtement extérieur

C’est l’ensemble des procédés qui consistent à revêtir les surfaces extérieures de la maison en construction. Les matériaux les plus utilisés : la brique, le bois massif, la pierre et le PVC. Les travaux ont pour but de renforcer la solidité desdites surface, de limiter les déperditions thermiques de la bâtisse et de la rendre plus esthétique.

– Les cloisons intérieures

Elles permettent de délimiter la surface de la maison. Les cloisons peuvent être pleines, vitrées, à claire-voie ou semi-porteuses. Les murs ne sont pas porteurs et ne font pas partie de la structure de la maison. Il est possible de recourir à plusieurs types de matériaux, tels que le bois, la brique, le plâtre, le béton cellulaire ou le pavé de verre.

– Les escaliers

La mise en place d’un escalier dans la maison, en vue de raccorder le rez-de-chaussée avec la mezzanine ou tout simplement l’étage supérieur, est une autre étape primordiale. Selon l’architecture de votre maison, vous avez le choix parmi l’escalier droit, tournant et hélicoïdal.

La plomberie

La plomberie regroupe la zinguerie, le chauffage central et les installations sanitaires. Ces canalisations permettent le passage des eaux propres et usées ainsi que les fluides pour le chauffage par radiateur.

– L’électricité

Pour des raisons de sécurité, cette opération devra se conformer à certaines normes sécuritaires. Comme exemple, chaque circuit destiné à délivrer une intensité de courant oscillant entre 10-16 A ne doit pas dépasser les huit prises au maximum.

Il y a également les travaux d’installation de système de ventilation, de chauffage et de climatisation, les menuiseries (intérieures et extérieures), la façade, etc.


3 commentaires sur “Construction d’une maison : les travaux de second œuvre”

  1. Ping : Second œuvre : les règles d’or pour un projet réussi

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *