Peinture intérieure : les critères de choix de couleur

Nous ne pouvons pas nier l’attrait apaisant d’une pièce entièrement blanche. Toutefois, il y a quelque chose d’incontestablement effervescent dans un espace qui porte des couleurs vives. En effet, ces intérieurs (salons, cuisines, salles à manger…) ont le pouvoir d’élever, ou d’inspirer ; qu’ils soient éclaboussés de teintes pastel apaisantes ou de teintes vivifiantes de vert, bleu, rouge ou jaune.

Choisir parmi diverses couleurs de peintures peut parfois s’avérer être une tâche ardue. Voici deux critères importants à prendre en compte avant d’opter  pour « votre » couleur.

L’éclairage naturel et artificiel

La lumière du jour est une source parfaite : elle a une intensité presque uniforme sur tout le spectre visible des couleurs. Lorsque vous envisagez un schéma de couleurs pour une pièce particulière, passez-y le temps nécessaire.
Sachez qu’une pièce orientée uniquement au nord reçoit moins de lumière que les autres pièces de la maison. Une palette de couleurs chaudes est donc la meilleure option pour adoucir les ombres, car elle réagit au reflet de la lumière artificielle.
Les lampes à incandescence émettent une lumière rouge et plus chaude que la lumière du soleil. D’autre part, les lampes fluorescentes créent généralement une couleur bleue et plus froide. Choisissez donc les couleurs uniquement sous l’éclairage utilisé dans la pièce, surtout si celle-ci n’a pas d’autres sources de luminosité que les éclairages artificiels. Et, gardez toujours à l’esprit que toute couleur avec du blanc reflète les couleurs qui l’entourent. Un mur blanc, par exemple, prendra les reflets de la moquette, du plafond, ainsi que des meubles.

La couleur de l’ameublement

Lorsque vous choisissez une teinte de peinture, quelle que soit la pièce à peindre, vous devez considérer le mur comme la toile vierge. Sa couleur de base mettra ensuite en valeur la température, la profondeur, l’ambiance et l’atmosphère des autres couleurs qui l’entourent.
La vision d’une couleur n’est forcement pas en relation avec la teinte choisie. C’est-à-dire que les couleurs des tapis, des meubles, des oreillers et des autres accessoires de décoration peuvent agir comme des accents colorés dans votre pièce. Et n’oubliez pas les couleurs vives des fleurs et des fruits, regroupés dans des vases ou des bols, créent une masse colorée dans n’importe quel espace.

L’utilisation de la couleur peut également modifier votre vision de l’espace : une petite pièce peut sembler plus grande avec des couleurs claires et une grande pièce rétrécira avec une nuance plus sombre sur les murs. Vous pouvez visuellement baisser un plafond avec une couleur foncée et l’élever avec un léger.

4 commentaires sur “Peinture intérieure : les critères de choix de couleur”

  1. Ping : Été 2018 : les tendances de décoration à suivre

  2. Bonjour, je me suis toujours demandé si on pouvait directement recouvrir une ancienne peinture avec un papier peint sans travaux préalables. Mon mur voyez-vous, n’st pas d’hier, et entamer des travaux dessus entrainerait des dépenses colossales pour une charge de travail qui promet d’être lourde.

  3. Ping : Guide d’entretien de murs extérieurs

  4. Ping : Différence entre les peintures à base d’eau et les peintures à l’huile

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *